© Mars 2018- Service Communication FONROCHE.

 Préserver les sols

Qu'est-ce qu'un plan d'épandage

L’épandage du digestat respecte un plan défini, raisonné et collectif. Un conseil agronomique est réalisé chaque année par la coopérative agricole auprès de ses adhérents afin de s’assurer que les doses de digestat soient bien en adéquation avec les besoins de la plante.

 

Ces éléments sont repris et validés par la chambre d’agriculture pour finaliser le plan prévisionnel d’épandage qui détermine les parcelles, les doses et les périodes d’épandage.

En 2018, les doses d’épandages moyennes réalisées par BioQuercy restent faibles, en adéquation avec les rendements et donc le sol, et ont représenté 18 m3 de digestat par hectare, soit 1,8 millimètres épandus dans le sol.

 

Dans le cadre du plan d’épandage les parcelles sont régulièrement analysées et un bilan agronomique clôture la campagne.

Le plan d'épandage BioQuercy

Biosécurité : éradiquer les risques sanitaires

Le processus de méthanisation de BioQuercy inclus une étape d’hygiénisation permettant de supprimer les micro-organismes pathogènes et garantir l’innocuité de son digestat. Ce processus consiste à porter la matière organique pendant 1 heure à + de 70 °C avant d’entrer 45 j à 40°C dans le digesteur.

 

Les analyses de digestat régulièrement effectuées démontrent l’intérêt de cette étape en réduisant quasiment à néant les bactéries pathogènes réglementées, en comparaison à des lisiers agricoles.

Analyses effectuées pour comparaison au lisier de canard :