© Mars 2018- Service Communication FONROCHE.

Le gisement 

D’où viennent les matières organiques ?

L’unité de biogaz BioQuercy est alimentée par les éleveurs de canards membres de la coopérative CAPEL en grande partie, avec plus de 25 000 tonnes de lisiers à valoriser, mais aussi par les industriels agro-alimentaires.

Bioquercy valorise le gisement déjà existant sur le territoire. De plus, le gisement ne comporte pas de boues urbaines, ni d’ordures ménagères.

Valoriser localement les matières du territoire

Cette installation productrice d’énergie renouvelable va permettre de traiter localement des matières qui à l’heure actuelle sont traitées à plusieurs centaines de kilomètres, sur des filières ne permettant pas toujours le recyclage ou la valorisation (incinération, enfouissement).

Dans ce cadre là, l’approvisionnement des matières est optimisé par l’unité de méthanisation afin d’utiliser les réseaux routiers adéquats nationaux et départementaux, permettant une bonne intégration dans les flux routiers existants (par exemple la RD840, route à proximité du site aura une modification du flux journalier de 0,3%).

TRAJET-camions-bioquercy2.jpg
schéma gisement
Production d'énergie