© Mars 2018- Service Communication FONROCHE.

 Protéger la biodiversité

La faune du sol

En Allemagne, pays précurseur dans le biogaz, ce sujet a fait l’objet de nombreuses publications scientifiques (plus d’une trentaine). Un rapport « effets de la fertilisation des digestats issus de la méthanisation sur la faune du sol » en fait la synthèse.

Les différences constatées entre les sols sans fertilisation organique et ceux fertilisés à l’aide de digestats indiquent que les digestats sont très attractifs pour les lombrics.

Les données recueillies jusqu’ici suggèrent qu’à long terme, les surfaces fertilisées à l’aide de digestats présentent une population de lombrics plus importante que celles fertilisées à l’aide d’engrais non organiques ou exclusivement minéraux.

L'engrais naturel issu de BioQuercy vient pour plus de la moitié en substitution des engrais chimiques et pour le restant en substitution à des lisiers de canards bruts auparavant épandus.